Une union mystique entre l’âme et Dieu

 

Une union mystique entre l’âme et Dieu

Le 16 mars 2017

” Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu?

Qui cherches-tu? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit: Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis et je le prendrai.” (Jean 20.15)

En situant notre vie de prière dans la relation d’amour que nous entretenons avec Dieu, nous développons, petit à petit, un profond désir pour le bien-aimé, nous ressentons un vide dans l’absence et nos cœurs s’agitent tant que nous ne le voyons pas. Ceci fait vibrer en nous une soif profonde de Dieu que nous découvrons dans les psaumes.

” Comme une biche soupire après des courants d’eau, Ainsi mon âme soupire après toi, Ô Dieu. Mon âme a soif du Dieu vivant (Psaume 42.1, 2)

Dans le livre Cantiques des Cantiques, (3.2) le Roi Salomon parle de cette union mystique entre l’âme et Dieu.

” Je me lèverai, et je ferai le tour de la ville,  Je chercherai celui que mon cœur aime”

C’est de cette disposition de coeur, que nous trouverons les mots pour donner un sens à notre conversation avec Dieu. Ces mots traduisent concrètement  l’expérience de notre vie et de nos prières.

           ” Serviteurs de l’Eternel, louez,

          Louez le nom de l’Eternel,

          Du lever du soleil jusqu’au couchant”

                                                  (Psaume 113)

En vivant de cette expérience, nous aurons de plus en plus le désir de mieux connaître Dieu et de vivre davantage de sa grâce et de son amour. Mais, sachons que c’est par Jésus seulement que nous pourrons satisfaire notre soif de Dieu.

” Et, il me dit: ” C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. À celui qui a soif je donnerai de la source d’eau vive gratuitement.” (Apocalypse 21.6)

PRIÈRE:- Père du ciel, que, par ton Fils Jésus, je puisse satisfaire ma soif de te connaître. Amen

++Ian Ernest