Prier avec la fréquence de Dieu

Lundi 6 mars 2017

radio listeningAlors  que nous nous engageons en ce temps de Carême à faire de la prière une de nos priorités les plus importantes, il serait bon d’avoir quelques idées qui nous aideraient dans notre démarche. Un des grands défis, que nous rencontrons très souvent lorsque nous prions, est notre incapacité de nous débarrasser des choses qui nous mènent à avoir l’esprit ailleurs.

Donc, comment faire pour que nous arrivions à fixer notre regard vers Dieu sans être perturbé ?

” Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse. N’éteignez pas l’Esprit. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon.”  (1Thessaloniciens 5.16,17,19,21)

J’avoue que c’est un exercice qui demande beaucoup de persévérance et de patience de notre part.  Les premiers chrétiens sont un exemple pour nous: –

” Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière.” (Actes1.14)

Il est aussi vrai qu’un esprit de découragement puisse s’installer en nous quand nous constatons que nos prières ne sont pas répondues. Donc, il faut que nous soyons déterminés à lutter pour que nous goûtions aux fruits qui viennent de notre relation avec le Christ. Pour maîtriser l’art de ne pas être interrompu par certaines choses qui traversent notre esprit quand nous prions, il faut que nous nous mettions sur la fréquence de Dieu : une fréquence de pureté et de sainteté. Ainsi, avant de prier, il serait nécessaire pour nous d’enlever de nos pensées toute anxiété qui nous envahit. La disponibilité de cœur est essentielle si nous désirons accueillir la sainte présence de Dieu. Donc, un examen de conscience est requis pour mettre de côté certaines attitudes qui cultivent des palabres, du mépris, de la colère et de la déprime. Il faut aussi rechercher à enlever de nos cœurs la jalousie, l’attirance vers les plaisirs de la chair et de cette tentation de devenir auto-suffisant. Ceci demande de nous un grand degré d’humilité qui agira comme la base de cette structure de vie que nous comptons établir avec Dieu. Cette volonté de se débarrasser de ces encombrements de notre vie journalière, permettra à notre âme d’être libre de ces pensées qui perturbent la conversation que nous voulons avoir avec notre Maître et Seigneur. Et par la patience et la persévérance nous allons petit à petit commencer à développer une certaine sérénité qui nous permettra de contempler la présence de Dieu qui sanctifie et libère.

PRIÈRE : – Seigneur Ô Seigneur, que je m’approche de Toi avec une conscience pure et un cœur sincère. Lave-moi de toute souillure qui salit les coins et les recoins de mon cœur. Par Jésus Christ Notre Seigneur. Amen

++ Ian Ernest

image source: dailymail.co.uk