La prière, source de puissance

 

Le 3 mars 2017

praying

En ce deuxième jour du Carême, il serait nécessaire de remettre les choses en perspective et ceci demande une écoute attentive à ce que Jésus nous dit dans l’évangile de Saint Luc : –

” si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, et qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive.”  (Luc 9.22-25)

Ce serait donc approprié que nous prenions ces paroles au sérieux si nous désirons du plus profond de nous-mêmes consolider notre relation avec Dieu. Une exigence de chaque jour nous est imposée et notre engagement à la respecter est crucial si nous voulons être reconnus comme de vrais disciples de Jésus.

Cette invitation du Christ demande à ce que nous nous donnons des moyens pour réussir. Un des moyens les plus sûrs est de faire de la prière notre amie.

La prière nous permet d’établir une relation étroite avec Dieu. Cette relation est exprimée dans l’adoration, l’action de grâces et l’intercession. Elle nous rapproche de Dieu et elle nous permet de connaître sa volonté à notre égard. Les Saintes Écritures insistent sur le rôle indispensable de l’Esprit Saint si nous souhaitons que la prière soit la base sur laquelle se pose notre cheminement de vie avec Dieu. Ce Dieu que nous adorons et servons est un Père et nous pouvons nous tourner vers lui dans la prière. Le Psalmiste l’affirme dans l’Ancien Testament : –

” Comme un Père a compassion de ses enfants, l’Éternel a compassion de ceux qui le craignent” Ps.103.13.

Jésus le confirme par ses paroles qui sont rapportées dans l’Evangile selon St Matthieu : – ” Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père qui voit dans le secret, te le rendra.” (Matt. 6.6)

La Bonne Nouvelle est que nous pouvons nous approcher de Dieu en toute certitude et quiétude par le sacrifice fait une fois pour toutes par Jésus Christ: –

” puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure”

                                             (Hébreux 10.21-22)

Que la prière devienne donc, pour chacun de nous le reflet de ce désir constant de jouir de la présence de Dieu qui nous aime.

 

++Ian Ernest