Beginning of the Restoration of St James Cathedral
  • 00

    days

  • 00

    hours

  • 00

    minutes

  • 00

    seconds

+230 6865158

dioang@intnet.mu

Beginning of the Restoration of St James Cathedral

  • 00

    days

  • 00

    hours

  • 00

    minutes

  • 00

    seconds

+230 6865158

dioang@intnet.mu

MESSAGE DE L’EVEQUE DE MAURICE ET ARCHEVÊQUE DE L’ÉGLISE ANGLICANE DE L’OCÉAN INDIEN A L’OCCASION DES ÉLECTIONS RÉGIONALES À RODRIGUES.

MESSAGE DE L’EVEQUE DE MAURICE ET ARCHEVÊQUE DE L’ÉGLISE ANGLICANE DE L’OCÉAN INDIEN A L’OCCASION DES ÉLECTIONS RÉGIONALES À RODRIGUES.

  • Posted In
  • 2017-02-02
  • Likes

  • 00:00:00 - 00:00:00
  • 2017-02-02 - 2017-02-02

” Faisons de l’autonomie rodriguaise un fleuron du développement humain au sein de notre République “

 

La population de Rodrigues appelée à voter bientôt, vit dans l’expectative d’une situation qui leur sera plus approprié et bénéfique.  Elle mérite d’être considérée et je suis heureux que l’espace démocratique que nous offre la République de Maurice donne à nos frères et sœurs de Rodrigues la possibilité d’utiliser ce privilège. Il est donc important que ce privilège soit utilisé avec discernement et responsabilité. Il y va de la destinée de tout un peuple et de ses enfants et petits-enfants.

 

Il est nécessaire que le choix des candidats qui seront élus à siéger à l’Assemblée Régionale soit fait de manière judicieuse en vue de protéger les valeurs démocratiques que nous chérissons et l’intégrité de tout un peuple.

 

Nous ne pouvons-nous permettre, en cette période où le monde semble vivre des permutations de nature populiste, d’être à la merci de ceux et celles qui veulent servir leurs propres intérêts. Par le biais des Saintes Écritures, Dieu par sa grande générosité, demande à ce que nous arrivions à nous soucier du bien-être des autres et à vivre dans le respect d’autrui tout en étant disponibles à mettre la personne au centre de tout développement.

 

En lisant les différents manifestes électoraux, les mots « continuer à construire et gagner la bataille » m’interpellent. Il y a un vent de continuité qui souffle pour que le rêve se réalise. Il y a un élan pour vaincre les défis du jour en prônant un esprit d’ouverture. Tout ceci semble être prometteur mais il est essentiel que chaque citoyen choisisse des hommes et des femmes qu’il pense être des passionnés pour que le progrès touche chaque personne constituant la population rodriguaise. L’Église, dans son ensemble à Rodrigues, a été pionnière dans le domaine de l’éducation et des services sociaux. Elle a toujours œuvré pour que chaque personne vivant à Rodrigues puisse être partie prenante dans le projet social, économique et culturel de cette île autonome. Elle ne peut donc être indifférente aux attentes de cette population qui rêve de posséder des possibilités d’épanouissement personnel et familial.  La disponibilité de l’eau, la canalisation des jeunes vers des secteurs appropriés pour Rodrigues, le combat incessant contre les grossesses précoces, l’alcoolisme et la drogue devraient être considérés de manière sérieuse.

La dignité de la personne devrait être l’enjeu principal et tout modèle de développement doit être approprié pour servir les besoins spécifiques de l’ile Rodrigues.

 

Nous demandons à ceux qui vont siéger à l’Assemblée Régionale et qui aspirent à être dirigeants, de démontrer une vision et un engagement sérieux qui puissent relever les défis qui émergent au sein d’une société en évolution constante dû aux progrès technologiques dans le domaine de la communication. Les manifestes électoraux témoignent des bonnes intentions des partis mais il serait nécessaire que les élus issus de l’élection du 12 février se mettent au travail pour la restructuration cohésive de la société rodriguaise autonome et unique de par son histoire et sa culture en vue de répondre adéquatement à ses besoins.

 

Tous sans exception doivent ressentir qu’ils jouissent de toutes les possibilités offertes de manière égale et juste. Il n’y pas de place pour la discrimination sélective.

Que tout un chacun prenne la main de l’autre pour construire une île autonome qui réalise ses rêves et qui gagne sa bataille en s’ouvrant aux autres. Selon cette perspective, que la croix qui sera inscrite sur le bulletin de vote en soit une qui façonne une nouvelle destinée pour Rodrigues.

 

Que cette réflexion aide nos amis de Rodrigues à voter avec discernement et que Rodrigues autonome soit le fleuron de notre République en favorisant un développement à visage humain.

 

Que Dieu bénisse l’ensemble de notre République.

 

 

 

Mgr Ian Ernest

Évêque de Maurice.

Archevêque de l’Église Anglicane de l’Océan Indien.
Le 2 février 2017